RETRAIT 1H EN MAGASIN RETRAIT 1H EN MAGASIN

Accueil > BCBU > Guide d'achat pour bien choisir un aspirateur robot avec Boulanger.fr
BCBU

Guide d'achat pour bien choisir un aspirateur robot avec Boulanger.fr

Bien choisir vos aspirateurs-robots

Tous nos conseils pour bien choisir vos aspirateurs robots



Dotés de superpouvoirs, les aspirateurs-robots ont éliminé de notre quotidien une tâche ménagère honnie par nous tous : passer l'aspirateur.

En effet, ces appareils, à la fois intelligents et autonomes, prennent en charge, à notre place, le nettoyage de notre intérieur. Sélectionnez un programme et laissez-les entamer leur bal. Pour un résultat parfait !

Un peu d'histoire...

Les aspirateurs-robots ont fait leur apparition, aux Etats-Unis, il y a une petite dizaine d'années, grâce à la marque IRobot. Son modèle initial, baptisé Roomba, est resté, pendant plusieurs années, la référence absolue sur le marché. Mais depuis, de nombreux fabricants se sont engouffrés dans la brèche. On compte aujourd'hui une dizaine de marques d'aspirateurs-robots.

A quoi ressemble un aspirateur-robot ?

Quel que soit le niveau de gamme des appareils - que l'on détermine en fonction du degré de technicité qu'il renferme (les prix oscillent de 200 à 700 euros en fonction des modèles) - ceux-ci présentent, peu ou prou, les mêmes caractéristiques physiques : de forme ronde, ils mesurent entre 8 et 10 cm de hauteur (pouvant ainsi déloger la poussière sous vos meubles), 34 à 35 cm de diamètre (soit un faible encombrement) et pèsent, en moyenne, entre 3 et 4 kg.



Quelle est la fonction d'un aspirateur-robot ?

La fonction première d'un aspirateur-robot est d'aspirer la poussière et autres saletés qui jonchent vos sols, sans votre intervention, c'est-à-dire de façon automatique. Vous sélectionnez un programme, mettez en marche l'appareil, et le tour est joué !

L'aspirateur-robot est d'une fiabilité à toute épreuve. Pour une raison simple, il est équipé d'une intelligence dite " artificielle " : grâce à des capteurs ou à des caméras, l'appareil mémorise l'environnement, évalue les distances entre les objets, évite les obstacles (et même le vide !) et ne laisse aucun recoin de la pièce lui échapper. Mieux : il peut passer sous les meubles et détecter les endroits les plus sales !

Leur efficacité est-elle réelle ?

A la question : " Les aspirateurs-robots aspirent-ils aussi efficacement que les aspirateurs classiques ",
la réponse est : " Oui ! " Non seulement leur qualité d'aspiration des poussières et des salissures se révèle optimal, mais en plus ils s'adaptent à tous les types de sols : parquets, moquettes, carrelages, tapis, linos, etc. Equipés, pour une grande majorité d'entre eux, de brosses latérales, les aspirateurs-robots nettoient également efficacement le long des plinthes.

Comment fonctionnent-ils ?

Dépourvus de fils électriques, les aspirateurs-robots se rechargent à leur base. Il faut compter, en moyenne selon les modèles, entre 2 et 3 heures pour recharger leur batterie (les appareils premiers prix demandent 5 heures de charge). Une fois celle-ci pleine, votre aspirateur-robot dispose d'une autonomie de marche comprise entre 1 et 2 heures, soit un laps de temps largement suffisant pour nettoyer une surface d'environ 100 m? (les modèles hauts de gamme peuvent prendre en charge jusqu'à 150 m? de surface).

Dotés d'un réservoir d'une capacité qui varie de ? de litre à 1 litre, les aspirateurs-robots savent aussi se faire discrets : en fonctionnement, ils émettent entre 60 et 70db, soit le bruit délivré par un lave-linge classique.

Quels niveaux de prix existent-ils ?

Il y en a pour toutes les bourses ! Les premiers prix démarrent à environ 200 euros. Attention ! Il s'agit là d'appareils dotés d'éléments techniques non négligeables : 3 modes de nettoyage, mur virtuel, télécommande, etc. Pour les modèles les plus haut de gamme, comptez jusqu'à 700 euros (appareils équipés de 6 modes de nettoyage, d'une caméra intégrée, d'une fonction mapping pour déterminer avec précision coins et recoins de la pièce à nettoyer, etc.)

Focus
    Les robots-laveurs : ils lavent en plus ! L'envie vous vient aussi de remiser votre serpillère au fond du placard ? Adoptez, alors, le robot-laveur ! Non seulement il absorbe poussière et autres petits détritus, mais il lave en plus ! Idéal pour des surfaces d'environ 80 m?, fonctionnant avec de l'eau tiède ajoutée à une solution lavante, le robot-laveur agit en trois phases :

  • 1/ La préparation : il dépose son mélange d'eau et de savon et récupère les poussières et autres petits déchets.
  • 2/ Le nettoyage-brossage : il élimine les saletés et traces incrustées dans le sol.
  • 3/ Le séchage : il sèche votre sol, grâce à l'action de sa petite raclette.


  • A noter que votre robot-laveur, qui s'adapte à tous les types de sols durs (parquet, carrelage, stratifiés, etc.), passe entre 3 et 6 fois au même endroit. Pour un résultat impeccable !
Les différentes technologies de mouvements

Le déplacement aléatoire. C'est la technologie la plus en vue sur le marché. Concrètement, grâce à leurs capteurs, les robots-aspirateurs se déplacent de manière autonome et aléatoire dans la pièce. A la rencontre d'un obstacle, ils changent simplement de direction.

  • La technologie " Aware ".
    Il s'agit de la technologie qui équipe le modèle Roomba du fabricant IRobot. En clair, cette intelligence virtuelle - qui agit aussi de façon aléatoire - permet d'ajuster le comportement de l'appareil jusqu'à 67 fois par seconde grâce à l'intégration de dizaines de capteurs qui contrôlent l'environnement. Ainsi, la pièce est nettoyé en profondeur, et ce, jusque dans les moindres recoins !
  • Les caméras embarquées.
    Réservées aux modèles haut de gamme, les caméras qui équipent certains aspirateurs-robots s'avèrent d'une grande efficacité. Celles-ci dressent une carte de l'espace à nettoyer et déterminent le chemin idéal à emprunter. Résultat : le nettoyage est parfait et réalisé plus rapidement
Les programmes disponibles

Le nombre de programmes disponibles varient de 3 à 6 en fonctions des modèles disponibles sur le marché.
Récapitulatif des principaux d'entre eux.

  • Le mode " automatique ".
    C'est le mode de nettoyage le plus couramment utilisé. Mettez en marche votre aspirateur-robot, et celui-ci se déplace au hasard dans la pièce ou bien établit, en fonction des appareils, une cartographie de l'espace à nettoyer grâce à son système de géolocalisaiton embarquée.
  • Le mode " manuel ".
    C'est vous qui dirigez les mouvements de votre aspirateur-robot, au moyen d'une télécommande.
  • Le mode " maximal ".
    Ici, l'appareil reste en marche jusqu'à épuisement total de sa batterie.
  • Le mode " intensif ".Sur les zones particulièrement sales, votre aspirateur-robot réalise des cercles de plus en plus amples sur une zone d'environ 1,5 mètre de diamètre, puis de plus en plus petits, pour retourner à sa position de départ.
  • Le mode " programmation ".
    Vous déterminez à l'avance, pour tous les jours de la semaine, l'heure à laquelle votre aspirateur-robot entre en action.
  • Le mode " programmation différé ".
    Vous souhaitez programmer à l'avance la mise en marche de votre appareil, mais cette fois-ci de façon ponctuelle ? Actionnez alors la programmation différée.
Quel entretien requiert mon aspirateur robot ?

Il est recommandé de vider le bac à poussière de votre aspirateur-robot après chaque utilisation. Aussi, nettoyer régulièrement votre appareil est fortement recommandé, notamment au niveau de ses roues, de ses capteurs, de ses brosses et de son filtre, à l'aide d'un chiffon et d'un peu de produits ménagers. Comptez pas plus de 5 minutes pour un nettoyage parfait.

Les murs virtuels : à la fois malins et indispensables !

Préférez l'acquisition d'un modèle équipé d'un mur virtuel. Mais au fait, qu'est-ce qu'un mur virtuel ? Il s'agit d'un rayon infra rouge, émis par une petite boite, que ne peut pas franchir votre aspirateur-robot. Les murs virtuels sont idéals pour empêcher l'accès de votre appareil à la chambre de votre enfant, par exemple, ou aux câbles et autres fils électriques posés derrière votre écran plat.

Quel modèle choisir en fonction de la dimension de mes pièces

Le choix du modèle de votre aspirateur-robot est souvent conditionné par la taille de la pièce à nettoyer. Les modèles haut de gamme sont en général mieux adaptés aux grands espaces. Pour plusieurs raisons : ils comptent, en général, entre 2 et 3 murs virtuels (ce qui permet de scinder la pièce en plusieurs zones de nettoyage), ils travaillent plus rapidement, se rechargent plus vite et disposent d'une plus grande autonomie.