RETRAIT 1H EN MAGASIN RETRAIT 1H EN MAGASIN

Table de cuisson choix
Accueil > BCBU

Bien choisir Table de cuisson choix

Comment bien choisir votre table de cuisson ?

induction Vous y faites chauffer l’eau des pâtes, sauter les crêpes ou mijoter les soupes : la table de cuisson désigne les différentes plaques encastrées dans le plan de travail pour faire chauffer poêles, casseroles et marmites. Avant de choisir la bonne, mieux vaut pouvoir les différencier !

Quelles sont les différentes plaques de cuisson ?

La plaque induction

Si vous cherchez la plaque de cuisson la plus performante, c’est elle. La plaque à induction crée un courant entre la casserole et une bobine cachée sous la plaque, qui permet de ne chauffer que l’ustensile posé dessus. Résultat, aucune déperdition de chaleur, une chauffe rapide, une température précise et modulable, des économies d’énergie… et une plaque qui reste froide, idéale pour limiter les risques de brûlure. Seul inconvénient, les ustensiles doivent disposer d’un fond adapté pour créer le courant, il vous faut donc souvent renouveler casseroles et poêles.

La plaque gaz

Pour une table de cuisson conciliant budget et performance, la plaque gaz reste incontournable… y compris chez les pros, puisqu’elle équipe la quasi-totalité des cuisines professionnelles. Elle chauffe moins vite que l’induction, mais la visibilité de la flamme et sa descente en température rapide permettent une cuisson à la fois simple et précise. Si vous cherchez à réduire votre facture d’électricité, il s’agit d’ailleurs de la seule table de cuisson qui ne l’utilise pas !

induction

La plaque vitrocéramique

vitro Version moderne de la plaque de cuisson électrique, la table de cuisson vitrocéramique est plus efficace que l’électrique, mais moins que l’induction… d’où un prix intermédiaire. Il existe deux types de foyers sur les plaques vitrocéramique, influant sur leur prix. Les plus performants sont les foyers halogènes, qui chauffent par impulsions ; les moins chers sont les foyers radiants, qui chauffent de façon constante par conduction. Certaines plaques combinent même les deux.

Boulanger vous répond !

Quelle différence entre plaque vitrocéramique et induction ?

La technologie ! Si leur design est souvent proche, une table de cuisson à induction n’utilise pas la même méthode de chauffe que la vitrocéramique. L’induction chauffe uniquement la casserole posée sur la plaque en créant un « courant induit », alors que la vitrocéramique chauffe toute la plaque via des foyers radiants ou halogènes, sans tenir compte de la casserole.

La plaque électrique

Vous avez besoin d’une plaque de cuisson premier prix ? La plaque électrique reste la moins chère avec ses plaques en fonte. En échange, elle est gourmande en énergie, difficile à maîtriser puisque peu précise et peu réactive, longue à chauffer comme à refroidir.

La plaque mixte

mixe Pourquoi choisir quand on peut combiner ? La plaque mixte associe deux types d’énergie sur une même table de cuisson pour profiter des avantages de chacun. La plus courante compte trois foyers à gaz et un foyer électrique, classique ou à induction, mais vous trouverez d’autres variantes pour adapter la plaque à vos besoins spécifiques.

L’astuce Boulanger

Vous ne jurez que par la plancha ou adorez la cuisine japonaise ? Envisagez d’adopter une table de cuisson domino. Ce module encastrable s’intègre dans la cuisine au même titre qu’une plaque de cuisson classique, en complément des plaques classiques pour des cuissons grillées et sautées, version plancha, grill, friteuse, Teppanyaki, etc